Une rencontre qui donne vie à une collaboration

Une rencontre qui donne vie à une collaboration

Il y a parfois de belles rencontres, qui sonnent comme une évidence. Des rencontres qui donnent envie de faire quelque chose ensemble, parce qu’on a la même vision que l’autre, parce qu’on se complète, ou parce qu’on a juste envie de créer ensemble.

La rencontre Maison Mixmelô & Pok Pok Madagascar a donné naissance à une belle collaboration. Rencontre qui s’ajoute aux merveilleuses histoires de l’aventure Maison Mixmelô !

Alors, il fallait que nous la partagions avec vous ! J’ai donc interviewé Andrianina & Fitia RANDRIAMIFIDIMANANA, Fondatrices de Pok Pok Madagascar et Fatimata BAILLY que je ne présente plus (je suis sa Petite Voix !)

La Petite voix : Comment vous êtes vous rencontrées ? La magie des réseaux sociaux, il paraît ?

Andrianina & Fitia :

C’est vrai, les réseaux sociaux ont ouvert les frontières. Ils sont devenus un instrument indéniable pour changer et/ou affiner son regard sur le monde, c’est ce qui s’est passé entre Pok Pok et Maison Mixmelô.

Fatimata :

Je rajouterai que dans cette aventure, depuis sa création, j’ai de la chance de rencontrer des personnes fabuleuses. Il est vrai que nous nous sommes connu grâce aux réseaux sociaux. En ce qui me concerne, le feeling joue beaucoup. Et j’ai tendance à lui faire confiance. Car jusqu’ici il ne m’a pas lâché !

La Petite voix : Pourquoi avez vous décidé de travailler ensemble ?

Andrianina & Fitia :  

Notre rencontre est née de notre vision commune, celle d’être citoyenne sans pour autant oublier nos origines. Vision qui plus est, transparaît sur les créations de nos marques respectives. Nous sommes africaines, mais pas que. Nous sommes aussi et surtout citoyennes du monde.

Fatimata :

J’ai tendance à faire confiance à mon feeling, La Petite Voix, ou à ce petit quelque chose, appelez ça comme vous voulez, qui nous dit « oui, tu peux y aller ». Et bien, comme depuis le début de cette aventure, je n’ai pas hésité un instant lorsqu’il s’est posé la question de faire une création commune. Au contraire, on s’est dit « on commence maintenant ! »

La Petite voix : que veut dire Pok Pok ?

Andrianina & Fitia :

Cerise de terre au Québec, Inca berry en France, à Madagascar, il porte le nom de pok pok qui n’est autre que le fruit que l’on connaît généralement sous le nom de “Physalis”. Il est orange et a un goût légèrement acidulé.

La Petite voix : Quelle est votre vision?

Andrianina & Fitia : 

Nous sommes portées par un élan principal : celui de participer à la promotion et au développement d’une nouvelle image du continent africain.

Le Made in Africa est une signature encore discrète sur la scène internationale de la mode. Chez POK POK, nous voulons faire partie de cette nouvelle ère de créateurs, ambassadeurs du continent proposant des pièces entièrement fait-main alliant techniques traditionnelles et créations contemporaines.

POK POK se veut garante d’une mode moins industrielle et plus humaine, garante de l’origine des produits dans le respect de toute la chaîne de production.C’est certain, une nouvelle ère de la mode est en marche :  celle qui parallèlement à la surconsommation, se veut être un véhicule à la volonté de mieux consommer.

Nos pièces sont précieuses, délicates et fabriquées avec le plus grand soin par nos artisans sélectionnés pour la finesse et la qualité de leur travail. Nos créations témoignent d’un véritable savoir-faire artisanal, bien loin de l’industrie à outrance.

La Petite voix : pourquoi ce choix des produits ?

Andrianina & Fitia : 

Le savoir-faire de notre pays à travers le travail du raphia crocheté pour en faire des accessoires de mode est aujourd’hui un savoir-faire que l’on souhaite faire connaître au monde entier. Nous mélangeons généralement le raphia et le tissu. C’est pourquoi en voyant les créations de Maison Mixmelô nous avons eu l’idée de lui proposer cette collaboration en mixant les deux concepts.

 

Fatimata :

Depuis quelques temps, je voulais créer des accessoires pour compléter mes collections.

J’ai développé deux petites pochettes avec une coopérative au Mali. Cependant, je voulais aussi des produits très travaillés qui mettaient à l’honneur l’artisanat Made in Africa qui scelle le pont que je souhaite créer entre mes deux cultures.

Le raphia crocheté est un travail minutieux. Il faut de la rigueur et du savoir-faire. Vous savez aussi, que j’essaie de diminuer mes déchets dans ma chaîne de production. Je récupère donc les chutes de mes tissus à l’atelier à Porto. avec Pok Pok, nous avons donc utilisé ces chutes pour signer les sacs. Et c’est une chouette série limitée !

La Petite voix : Comment sont travaillés les produits ? Qui les fabriquent ?

Andrianina & Fitia : Le travail du crochet est un savoir-faire ancestral. Nos pièces sont fabriquées avec le plus grand soin par les artisans locaux. Nous concevons les pièces en équipe et produisons toujours dans un souci de qualité et dans le respect de toute la chaîne de production.

Toute la conception de nos créations alliant modernité et tradition est réalisée par notre équipe. Au Nord comme au Sud de Madagascar, le Soleil, notre principale inspiration, éclate de mille nuances pour mieux briller sur nos visages et paysages. Nos pièces prennent racine de ses couleurs, aux imprimés gais et colorés, aux tissus soyeux et le plus souvent fluides.

Quant à la production, nous travaillons avec un groupement d’artisanes spécialisé dans le crochet du raphia. Nous collaborons ensemble afin d’apporter à nos clientes locales et internationales le meilleur du travail artisanal, de qualité et raffiné.

La Petite voix : Est ce une première d’une longue série ? Devons-nous nous attendre à une autre collection ensemble ?

Andrianina & Fitia :

C’est une première capsule pour cet été 2018. Nous espérons perpétuer d’autres capsules tous les ans, pourquoi pas ?  Il y a eu un coup de coeur de part et d’autres, tant dans les créations que la façon de procéder, il n’y a pas de raisons que cela s’arrête ! Merci Maison Mixmelô !

Fatimata :

Je suis très contente du travail et de la qualité des finitions. J’ai eu un vrai coup de coeur pour les créations de Pok Pok, et l’humanisme des fondatrices. Alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Il y a une envie de continuer de part et d’autres. Je pense que nous allons allier nos deux forces pour proposer de beaux produits en y mettant nos valeurs et notre signature !

Prochaine étape, préparer une visite à Tana. Merci Pok Pok !

La Petite voix : Où peut-on trouver la collection capsule ?

Fatimata :

Très bientôt sur l’eshop Maison Mixmelô, mais déjà en vente en avant-première en boutique, dans notre popup store au 5, rue Lobineau, Paris 6ème, et la boutique l’Oiseau Bleu, au 19 rue Granet à Aix-en-Provence. Pour les non parisiennes, la collection est en ligne sur l’eshop

Aperçu de la série Maison Mixmelô by Pok Pok

5 modèles en raphia crocheté et rabane : le Cabas grand format & Petit format, le sac fourre tout, la pochette clutch & la pochette avec dragonne

Caractéristiques :

Raphia avec tissus wax , intérieur doublé avec du coton sauvage malgache pour la plupart des sacs, anse en cuir

Pochette clutch – 45€

Sac Cabas petit format – 79 €

Pochette avec dragonne – 40 €

Sac fourre-tout – 75 €

Sac Caba grand format – 105 €

Entrer votre recherche et appuyer sur entrer