Rencontre avec Alexa Funès

Rencontre avec Alexa Funès

 

Alexa Funès débute dans l’hôtellerie de luxe mais aspire à un métier qui donne du sens à sa vie, et celles des autres. Elle se lance dans l’entrepreneuriat avec passion et détermination. Un exemple à suivre.

 

Qui est Alexa Funès ?

 

Pouvez-vous nous parler de votre métier ?

Je suis chef d’orchestre dans l’architecture intérieure.

 

Quel a été votre but en créant l’atelier Germain ?

Mon projet d’origine était de me reconvertir professionnellement et de vivre de ma passion: l’architecture d’intérieure. Je souhaitais faire un métier qui a du sens, qui change le quotidien des gens et apporte du bien-être. Après avoir créé My Home Design, j’ai été contacté par Florence de Guerry, fondatrice de Jardin Pamplemousse, avec qui je me suis très vite associée car nous avions les mêmes attentes, et ensemble nous avons créer l’Atelier Germain cette année. Nous voulons offrir un service complet et simplifié à nos clients et donner la possibilité d’avoir une seule adresse pour gérer son projet de A à Z.

 

« Oser c’est oser l’échec »

Quelles ont été les plus grandes difficultés que vous avez rencontré durant votre parcours ?

Au début j’avais une vision très précise de mon projet et son concept global, puis je j’ai rapidement été emportée par la quantité de travail qui m’attendait (la partie logistique, le site internet…) qui m’a éloigné de mon objectif de départ. Le plus dur est la gestion de l’humain. Je suis très attachée à travailler et offrir à mes équipes un environnement de travail agréable, une bonne ambiance. J’ai dû me séparer d’un salarié il y a quelques mois, c’était la première fois, cela a vraiment été une épreuve.

 

Quelles leçons avez-vous tirées de votre expérience en tant qu’entrepreneuse ?

Tellement ! C’est une expérience d’une grande richesse dans laquelle on apprend chaque jour. J’ai principalement appris à croire en moi, me faire confiance et rebondir !

 

Comment arrivez-vous à gérer tous ces projets ?

J’essaie d’être présente au maximum et j’ai un suivi global. J’ai lancé depuis le mois de septembre un concours pour motiver mon équipe dont le but est de proposer un nouveau produit qui sera le produit représentatif de la marque, conçu de manière la plus écologique possible.

 

Votre équipe est essentiellement constituée de femmes, pour quelles raisons ?

Cela s’est fait naturellement de choisir des femmes, j’adore travailler avec des femmes de caractères. Les projets que je soutiens sont des projets de femmes, j’aime voir les femmes se réinventer et qui se battent pour leur projet. Mais ce n’est pas seulement un choix car je n’arrive pas à trouver des hommes ! Peut-être que nos personnalités leur font peur. (rires)

 

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui voudrait lancer son projet peu importe son domaine ?

Ce que je dis toujours à mes équipes: « si l’on n’y croit pas soi-même personne n’y croira pour vous ». Il faut oser et avoir confiance en soi, se donner les moyens d’y arriver.

 

D’ou vient votre inspiration? 

De partout: les voyages, la rue, les musées, les boutiques, … J’ai les yeux ouverts et suis très curieuse.

Parlons audace…

Y-a-t’il une femme audacieuse que vous rêveriez de rencontrer ?

Il y en a beaucoup : Simone Weill (difficile de la rencontrer, mais j’ai énormément d’admiration et de respect pour cette femme). Sinon, j’aime les entrepreneuses audacieuses : Justine Hutteau (que j’ai eu l’occasion de rencontrer), Lucie Basch, Laury Thilleman, Mathilde Lacombe, Lucille Woodward, Caroline Receveur …

 

Un projet audacieux que vous aimeriez accomplir ?

Celui que je suis en train d’accomplir. C’est l’avantage de l’entrepreunariat, on peut mettre en œuvre des projets. Notre produit phare et symbolique de notre entreprise est l’herbier tropical qui est relativement complexe a réalisé pour sublimer la feuille entre deux verres. Nous avons d’ailleurs sorti une collaboration pour nos herbiers tropicaux avec le designer Guillaume Delvigne.

Je souhaite également distribuer des petites marques qui sont tournées vers l’éco-responsabilité et qui racontent une histoire comme l’Atelier Almadie, une jeune entreprenneuse qui défriche la natte africaine et l’utilise pour des cache-pots, transats… et accompagne les sénégalaises qui les confectionnent. Nous avons sélectionnées plusieurs marques pour intégrer notre entreprise car nous accordons de l’importance à l’éthique dans la décoration. Une grande partie de nos accessoires sont fabriqués en France dans des matériaux écologiques. Nos papiers peints sont recyclés avec une encre biologique. Le mobilier est fabriqué au Portugal mais nous aimerions adopter une démarche plus écologique pour cette branche.

 

Une couleur audacieuse en décoration?

J’aime les couleurs inspirées de la nature, les gammes de vert, les couleurs terre.

 
 

Concernant la mode…

Que pensez-vous de la mode de nos jours ?

Je suis ravie de voir énormément de nouvelles marques émergentes qui proposent des alternatives aux mastodontes, comme Maison Mixmelô, Faubourg 54, 17h10, Parisienne et Alors, SandBé

 

Où privilégiez-vous votre shopping ?

Vous êtes plutôt grande enseignes, boutiques chics, petits créateurs, prêt-à-porter premium type Sézane, Claudie Pierlot ou encore chiner dans les friperies ?

J’achète très peu de vêtements depuis ces dernières années. Je suis plutôt en mode détox… Je trie, je vide. Et je privilégie plutôt la qualité à la quantité. Mon dressing est très varié : Ba&sh, Sézane, Claudie Pierlot, et beaucoup de sneakers.

 

Selon vous la mode peur rimer avec respect de l’environnement ?

Elle devrait. Toutes les industries, mode, meuble, doivent se remettre en question et se réinventer. Il est primordial de changer nos habitudes de fabrication et de consommation.

Un moment Plus relaxant…

Qu’est-ce que vous aimez faire pendant ton temps libre ?

J’ai peu de temps libre, je travaille beaucoup. Mon temps libre, la semaine est principalement dédié à mes enfants et au sport qui est essentiel pour moi car cela m’aide à décompresser. Sinon, cinéma, expos et musées.

 

Une de vos adresses préférées à Paris (café, musée, jardin…) ?

Le showroom Atelier Germain of course. Les serres d’Auteuil, bien sûr, qui m’inspirent beaucoup pour nos herbiers, le Jardin d’acclimatation que j’adore avec les enfants, le parc de l’Ile Saint-Germain qui est juste à côté de chez moi. Et pour sortir : La Javelle, le Hoxton, Girafe et sa vue incroyable.

 

Où aimez-vous vous ressourcer à Paris ou en dehors de Paris ?

Chez moi

 

Si je vous dis Maison Mixmelô, qu’est ce que ça vous évoque? 

Le voyage, l’audace, l’éthique

 

 

Atelier Germain

105 Rue Mademoiselle

75015 Paris 15

https://www.ateliergermain.com/

 

 

On vous partage un extrait audio de son interview:

Quelques réalisations de l’Atelier Germain

Crédits Photos : Atelier Germain

Entrer votre recherche et appuyer sur entrer

Translate »