Interview Amandine LANTELME – Consultante en stratégie et image de marque

Interview Amandine LANTELME – Consultante en stratégie et image de marque

Pour l’aider à établir la stratégie de sa marque et lui trouver un nom, Fatimata a fait appel une consultante, Amandine Lantelme, fondatrice de l’agence Made with Curiosity. Une consultante résolument humaine, qui aide ses clients à donner une vision affirmée et assumée à leurs projets.

Amandine, vous êtes une des consultantes qui bousculent certains codes du marketing, comment vous décririez-vous?

Amandine : On dit souvent que le marketing est le mal absolu, et c’est parfois vrai, mais cela dépend surtout de la manière dont il est fait et de quel produit et service on valorise !

Lorsque le marketing est mensonger, c’est d’une part peu éthique mais aussi peu efficace (les consommateurs ne sont plus dupes).

Pour ma part, je travaille de plus en plus avec de petits créateurs, artisans, indépendants qui défendent des valeurs éthiques et qui gagnent à être connus parce qu’ils révolutionnent un marché, apportent une réelle valeur ajoutée. Je les aide à affirmer cette valeur ajoutée, pour mieux les faire émerger sur le marché et les démarquer de leurs concurrents.

Je suis donc, plus qu’une “marketeuse” (titre que j’assume toutefois), une accompagnatrice qui aide à révéler des choses qui sont sous-jacentes.

Comment avez-vous rencontré Fatimata ?

Par le biais d’Aurélie RONFAUT (Bureau de style & de design Thilùu), qui m’appelle toujours en renfort sur de beaux projets passionnants, originaux et éthiques. Cela fait 3 ans que nous travaillons ensemble et je lui fais confiance les yeux fermés puisque nous partageons les mêmes valeurs, la même manière de travailler, et les mêmes exigences. Si le feeling passe de son côté avec le client, c’est normalement aussi le cas avec moi.

Pourquoi avez-vous accepté de vous engager sur son projet ?

Avant de nous engager sur un projet, il faut bien sûr y croire.
Nous étions persuadées que le concept avait du potentiel, et après avoir analysé le marché, cela l’a confirmé. La rigueur et la motivation de Fatimata ont achevé de nous convaincre, car quand on se lance sur un projet de cette envergure, qui plus est dans le prêt-à-porter, il faut avoir les reins solides (financièrement et psychologiquement). Et c’est bien son cas : elle a d’ailleurs tenu un blog qui relate ses aventures entrepreneuriales tout au long du projet, et a réussi à obtenir des aides en présentant son projet de manière très professionnelle.

Qu’elle a été votre mission ?

Avant de définir l’univers graphique et le style d’une marque en vue de créer la collection, il faut savoir à qui on s’adresse, contre qui on se bat, quels sont nos atouts pour répondre aux attentes et être choisi parmi toutes ces marques (de plus en plus) !

Après une analyse des tendances de consommation et de la concurrence sur le marché, j’ai donc structuré l’identité et la valeur ajoutée de la marque sous forme de “plateforme de marque” utilisée dans les grandes entreprises (c’est d’ailleurs là que j’ai appris à l’utiliser : il n’y a pas de raison que les petites entreprises n’aient pas accès aux mêmes outils !). J’ai ensuite proposé plusieurs axes créatifs pour retranscrire cette identité et ce positionnement dans les mots : dans le nom tout d’abord, et dans la baseline (slogan associé au logo). Nous avons travaillé de manière collaborative pour cette étape  de “naming” et la suivante (l’identité visuelle) pour une cohérence globale, puis imaginé un blog de marque comme un livre, pour raconter pas à pas son histoire.

Il est en effet primordial que le travail se fasse de manière collaborative, car la vision et la personnalité du client compte également beaucoup pour créer une marque à son image, qu’il adoptera et “portera” facilement ensuite.

Notre métier consiste aussi à savoir écouter et transformer des rêves en quelque chose de réel.

Quelle vision portez-vous sur la mode en général ?

Je travaille également depuis plusieurs années pour une artisan couturière qui fait du sur mesure pour le quotidien, et cela m’a bien sûr donné envie de changer ma façon d’acheter, de consommer. Je considère qu’un prix plus élevé est justifié si la qualité est présente, si je sais que le vêtement est fabriqué dans de bonnes conditions, de manière juste et équitable, et si je peux éviter de porter la même chose que tout le monde et valoriser ma personnalité !

J’aime aussi l’idée de soutenir l’économie française de cette manière : consommer est considéré comme un acte banal mais c’est en fait un acte militant si on sélectionne les produits en fonction de ses valeurs. Cela permet de “voter” certainement plus efficacement que via la politique puisque cela impacte directement l’économie.

Avez-vous quelques clés à nous donner pour une image de marque “efficace” ?

    • Avant de partir en création pure (création de nom, logo, site…) : bien réfléchir à sa stratégie : atouts, cible idéale, tendances et évolutions du marché, stratégies des concurrents.
    • Il faut également ne pas chercher un nom et un logo seulement esthétiques : ils servent avant tout à transmettre un message à la cible. Il faut bien sûr se sentir à l’aise avec mais éviter trop de subjectivité et arriver à se mettre à la place de sa cible.
    • Bien appliquer la stratégie de positionnement à tous les niveaux : il doit y avoir une cohérence globale, des outils de communication à la prise de parole sur les réseaux sociaux, en passant par le comportement de l’entrepreneur lui-même !
    • Et bien sûr idéalement faire appel à des professionnels, tout d’abord pour bénéficier de leur expertise mais aussi parce qu’on ne peut pas tout gérer seul quand on entreprend : il faut l’accepter et surtout garder en tête qu’il est plus rentable d’investir tôt plutôt que de perdre des mois sans savoir où on va, pour se rendre compte qu’on a pris les mauvaises décisions 1 an plus tard (j’ai beaucoup de clients qui ont fait ces erreurs).

Vos conseils sont-ils destinés aux marques de mode essentiellement ?

Mes conseils sont généraux car quel que soit le secteur, on a besoin de se démarquer et donc de trouver sa vraie valeur ajoutée (c’est aussi le cas pour Aurélie et moi qui sommes avant tout entrepreneures!). C’est aussi bien le cas pour une société, que pour une marque produit/service, ou une personne (on parle alors de personal branding). Je travaille ainsi aussi bien pour des entrepreneurs individuels (thérapeutes, coachs, consultants, avocats, experts comptables, agents immobiliers…) que pour des startups, des PME ou de grands groupes (informatique, alimentaire, banque etc).

Entrer votre recherche et appuyer sur entrer