Chapitre 2 – De l’idée à la graine

Chapitre 2 – De l’idée à la graine

10 janvier 2017.

Une date qui restera ancrée dans la mémoire de Fatimata car c’est le jour où elle prit la décision de se lancer dans l’excitante et angoissante aventure de l’entrepreneuriat.
Après avoir pesé les pour et les contre pendant des jours et surtout après avoir quitté son poste en CDI, l’aventure débutait enfin pour elle.

Qu’est-ce qui est finalement le plus difficile : regretter quelques temps le confort du “connu”, ou regretter toute sa vie de ne pas avoir osé ? C’est la question que je lui ai posée et que je vous suggérerais de vous poser si vous hésitez à vous lancer !
Vous connaissez ce fameux proverbe “Qui ne tente n’a rien !” ? Il l’a guidée et lui a donné le courage d’oser.

Une belle histoire commença alors entre Fatimata, l’entrepreneuriat et la mode.
Mais avant tout, pourquoi une marque de mode  ?
Fatimata s’était forgée une culture mode et design au fil du temps. Inspirée par l’élégance intemporelle des années 50 & 60 autant que par l’émancipation de la femme de ces années d’après-guerre, elle était nostalgique. Mélancolique face à une mode standardisée, industrialisée, sans âme, sans valeurs ni éthique.

Où sont passées l’élégance à la Audrey Hepburn ou l’audace à la Coco Chanel, ses idoles ? Et le respect d’un savoir-faire qui se transmet de génération en génération ?

Elle se posait beaucoup de questions philosophiques qui auraient tout à fait eu leur place aux épreuves du baccalauréat. Qu’est-ce que la tendance, les tendances ? La norme existe-elle ? Qui la définit ? Doit-on être tendance pour s’intégrer dans notre société ? Comment être tendance et singulière en même temps ?
Elle se documenta, s’enrichit, et lut des centaines d’articles sur le sujet…
Elle analysa, observa, étudia les comportements des femmes qui l’entouraient.
Le constat fut sans appel ! Beaucoup de femmes semblaient attendre qu’une marque OSE. Beaucoup de femmes souhaitaient affirmer leur personnalité et ne plus ressembler à leur voisine. Beaucoup de femmes rêvaient de se sentir UNIQUES.

C’est ainsi que Fatimata planta la première graine de son projet.

Entrer votre recherche et appuyer sur entrer